top of page

ECOLE PSYCHOTHERAPIE MARSEILLE  -  FORMATION PSYCHOTHERAPIE MARSEILLE  - FORMATION THERAPEUTE MARSEILLE -
ECOLE PSYCHOTHERAPIE ADOLESCENTS MARSEILLE  - FORMATION PSYCHOTHERAPIE ADOLESCENTS MARSEILLE - 
SPECIALISATION PSYCHOTHERAPIE ADOLESCENT MARSEILLE  -  FORMATION THERAPEUTES ADOLESCENTS MARSEILLE

photo en couleur du cigle de la psychologie fonctionnelle abec 4 boules de couleur jaune, rose, vert et bleu.

ANNA POUGET formatrice de
L’ACADÉMIE FRANÇAISE
DE PSYCHOLOGIE FONCTIONNELLE





présente 

LA FORMATION CERTIFIANTE ADOLESCENTS
PSYCHOLOGIE FONCTIONNELLE

photo en couleur d'une adolescente qui fait la grimace avec sa bouche.

PROCHAINE

FORMATION ADOS 

2025 

 10 MODULES sur 27 JOURS


FORMATION : Jeudi 16 au samedi 18 janvier 

FORMATION : jeudi 13 au samedi 15 mars

GROUPE THERAPIE : 20 et 21 Avril

FORMATION : jeudi 15 au samedi 17 mai

GROUPE THERAPIE : 7 et 8 Juin

FORMATION : jeudi 26 au samedi 28 juin

GROUPE THERAPIE : 2 et 3 Aout

FORMATION : jeudi 18 au samedi 20 septembre

GROUPE THERAPIE : 1 et 2 Novembre

FORMATION : jeudi 20 au dimanche 23 novembre

TOUS LES 2 ANS

LA SUIVANTE

SERA EN 2027

vous saurez si c'est pour vous !

Si vous avez tapé :  devenir thérapeute, ou recherchez une formation de thérapeute sur Montpellier, Lyon ou Marseille; une formation en psychothérapie sur Marseille; ou une école de psychothérapie sur Marseille Bouches du Rhone; ou une spécialisation de psychothérapeute Adolescents Marseille ou Lyon ; si vous avez tapé formation thérapeute Marseille, ou formation psychothérapie Marseille, ou spécialisation psychothérapeute enfant Marseille et sa région PACA, ou une Spécialisation psychothérapeute enfant ou adulte Marseille, ou formation continue en psychothérapie Marseille ; Vous ne pouvez pas tomber mieux !

Préface

L’adolescent est une personne « complète » , c’est à dire avec des caractéristiques qui lui sont propres. Ce n’est pas un « être immature » qu’on doit « réussir à faire éclore » !

L’adolescence est une période délicate et importante dans la structuration de la personnalité et longue, elle va de 10 ans  jusqu’à 22/23 ans.

Pendant cette phase de vie, des changements arrivent, des transformations se produisent, mais elles ne sont pas pathologiques, elles sont des manifestations caractéristiques.

Une des conditions pour que l’adolescent traverse bien cette période est que les adultes qui l’entourent répondent à ses besoin fondamentaux d’être compris, sans jugement et dans sa façon particulière d’être. Presque sans s’y attendre, les parents se trouvent devant un nouvel être, un corps devenu grand rapidement. Ils continuent de le regarder et de le maintenir comme  « un petit », ils sont intimidés par la force et la taille de leur enfant et peuvent même être embarrassés lorsqu’ils sont en contact physique avec lui. La brèche séparatrice s’ouvre.

Parallèlement, sur le plan postural on observe une tendance à retenir ses mouvements, perdre de la souplesse et de la spontanéité.  L’endurcissement, la colère et la solitude grandissent.

Sur le plan physiologique le changement de la voix, des organes sexuels et le bouleversement hormonal, produisent un besoin de l’adolescent de se concentrer sur lui-même, de se replier sur soi pour comprendre ce que lui arrive. Son « absence »,  sa « flemme », sa distance avec les siens et  son alliance avec « le troupeaux » sont souvent sources de conflits, de reproches et d’inquiétudes pour les parents.

Sur le plan émotionnel , les sentiments amoureux priment sur la raison. Tout est dramatisé et exagéré. L’adolescent cherche des sensations fortes et les parents vivent des peurs viscérales. Les tensions à la maison et les explosions mènent vers la route de tous les danger. Des valeurs futiles,  des croyances fausses, une perte de confiance en soi,  une influençabilité et une impressionnabilité désespèrent les parents qui s’éloignent de leur ado.

La PSYCHOLOGIE FONCTIONNELLE dans le domaine de la Thérapie de l’Adolescent m’a apporté des connaissances précieuses qu’il est temps que je partage et transmette à celles et ceux qui souhaite se spécialiser dans l’adolescence.

Je vous propose une formation complète, passionnante et surtout, redoutablement efficace pour répondre à la vague déferlante d’adolescents en état de mal être profond.

Anna POUGET

MODULE 1 : 3 JOURS FORMATION PSYCHOTHERAPIE MARSEILLE

1/ FONCTIONNEMENT DANS L’’ADOLESCENCE

Pour pouvoir apporter de l’aide à une personne, en l’occurrence, un adolescent, nous devons tout d’abord comprendre comment il fonctionne.

2/ ETUDE DES BESOINS DE L’ADOLESCENT

 Notre partie théorique de ce premier stage est consacrée à l’étude des besoins de l’adolescent. Pour comprendre comment soigner, nous aurons d’abord besoin de comprendre le concept de l’ADOLESCENT SAIN.

La psychologie Fonctionnelle a mis en évidences la théorie des Expériences de Base de Soi (EBS) et des Fonctions de Soi. On les étudiera selon les 4 plans : le plan émotionnel, le plan cognitif, le plan postural-musculaire et le plan physiologique.

3/ LA DIFFERENCE ENTRE ENFANCE ET ADOLESCENCE

Je vous présenterai des changements temporaires qui se produisent dans l’adolescence et qui sont « la norme », et qui entraine un déséquilibre temporaire .

4/ L’EBS DU « CONTRÔLE » ET « CONCENTRATION»    Nous expérimenterons en atelier et comprendrons les altérations de cette EBS, et de ce qu’une réparation peut permettre de rétablir : garder une meilleure concentration, diminuer la rage et rester d’une humeur stable et positive.

5/ L’EBS D’ «AGRESSION »

Nous confondons souvent l’agressivité et l’agression : explosivité et violence. Récupérer le côté joyeux de la lutte, de la confrontation, de la critique est un des objectifs les plus importants à atteindre en thérapie. La vie sans la légèreté du sourire et sans l’Agression Joyeuse devient vraiment tragique voir même dangereuse, surtout dans l’adolescence!

6/ Le groupe d’EBS DU «CONTACT  ACTIF »

Apprendre à Demander, Séduire, Porter l’autre vers Soi est tout l’enjeu de l’adolescence épanoui ! C’est le chemin le plus sûr pour sortir de la « flemme exagérée» temporaire dans laquelle nos adolescents d’aujourd’hui sont plongés .

On expérimentera des techniques qui nous permettront d’ouvrir de nombreuses Fonctions, notamment : les mouvements souples, la voix avec sa tonalité et ses nuances, les chemins de l’imagination à la réalisation.

7/ L’EBS DE « L’ELAN » ET « VITALITÉ»

Actuellement je vois trop d’adolescents apathiques, résignés, sans passion et sans énergie,  désespérément fatigués et motivés par rien. Ce n’est pas pour ça que les parents s’adressent à nous, mais c’est une EBS qui a besoin d’être reconstruite principalement chez la plupart des filles. Les garçons, au contraire, arrivent souvent excités, agressifs, impatients, et papillonnent d’un point d’intérêt à l’autre sans jamais s’attarder. C’est une raison de consultation, car c’est très nuisible à l’école.

8/ IMAGINATION GUIDÉE SUR UNE EBS

MODULE 2 : 3 JOURS FORMATION PSYCHOTHERAPIE MARSEILLE

1/ COMMENT CRÉER L’ALIANCE THERAPEUTIQUE  AVEC UN  ADOLESCENT

Notre partie théorique sera consacrée à l’approfondissement des besoins de l’adolescent, notamment les adolescents rétiçants à la thérapie. On étudiera le rôle du thérapeute  auprès des adolescents  dits : « difficiles ». 

2/ COMMENT « GERER » LES PARENTS DE L’ADOLESCENT    Nous étudierons la finesse de la confidentialité dans la Thérapie d’un adolescent et la relation entre le Thérapeute et le parent de l’adolescent.

 

3/ LA THEORIE DES POLARITES PENDANT L’ ADOLESCENCE

Les polarités des EBS et des Fonctions nous éclairent sur notre fonctionnement profond.  C’est une théorie essentielle et très importante dans la compréhension de la Pensée Fonctionnelle qui donnera des nouvelles perspectives thérapeutiques.

4/ LA TENDRESSE DANS L’ADOLESCENCE

Depuis longtemps et encore trop souvent nous devons être solides, forts, résistants, dans une société compétitive comme la nôtre et nous ne nous autorisons plus à ressentir le sentiments de Douceur. Or nous savons que la Tendresse est fondamentale pour l’équilibre de notre existence. Nous regarderons ensemble la place de la tendresse dans l’adolescence et les conséquences de la dureté sur l’équilibre de nos jeunes.

5/ LA GRILLE DIAGNOSTIC    On regardera le diagnostic et l’entretient avec les adolescents en utilisant LA GRILLE DIAGNOSTIC

6/ LA RESPIRATION DIAPHRAGMATIQUE ET CALME

On crée le calme avec la respiration diaphragmatique en stimulant la sécrétion de l ‘endorphine et surtout de la sérotonine. 

7/ L’EBS DE « CALME »  Notre société pousse très tôt nos enfants à « rester sage » , qui se traduit par une augmentation de la passivité qu’on prend pour du Calme. Cette confusion est une erreur fondamentale, car le Calme est un état neutre qui est basé sur le Bien être. Dans l’adolescence on découvre la passivité et on essaye de la combattre par la charge d’activité supplémentaire, en s’éloignant ainsi encore plus de l’état de Calme.

8/ L’EBS DE «S’EMERVEILLER»   Pour qu’il y ait progrès et créativité, il est nécessaire de garder vivante la capacité à S’Emerveiller et regarder le monde avec des yeux ingénus. Les sens nous transmettent des signaux fascinants, variés, multiformes. Savoir en récolter la richesse et la beauté est un des secrets d’une vie pleine et agréable. 

9/ L’EBS  DU «PLAISIR»

Le plaisir ne devrait pas être considéré comme un état exceptionnel auquel on accéderait par des moyens spécifiques et artificiels, mais bien plutôt comme un état fondamental à la base du fonctionnement humain. Le Plaisir est un régulateur important des rapports interpersonnels mais aussi un régulateur de la santé de base des adolescents.

Dans nos ateliers pratiques psychocorporels, nous nous  intéresserons au « Calme », à « S’émerveiller », au « Plaisir », à l’importance de ces EBS et à la difficulté des adolescents de les exprimer d’une manière claire et juste, pourtant si nécessaire à leur équilibre.

10/ IMAGINATION GUIDÉE SUR UNE EBS  

MODULE 3 : 3 JOURS FORMATION PSYCHOTHERAPIE MARSEILLE

Animé par ANNA POUGET  et/ou par LUCIANO RISPOLI

PROFESSEUR, FONDATEUR DU NEO-FONCTIONNALISME

Démonstration d’un entretien autour d’un diagnostic individuel

1/ LA GRILLE DIAGNOSTIC 

2/ LES INFORMATIONS ESSENTIELLES 

3/ LE PROJET THÉRAPEUTIQUE : Sa construction.

4/ LA COMMUNICATION THÉRAPEUTE/PATIENT 

 

Démonstration  d’une séance type selon l’EBS choisie

5/ UNE SÉANCE TYPE : Comment la conduire ?

6/ LE POINT THÉRAPEUTIQUE 

7/ LE TRAITEMENT THÉRAPEUTIQUE 

8/ SOUTENIR LE PROCESSUS : 

9/ THÉORIE 

10/ LA RÉCOLTE 

MODULE 4 : 3 JOURS FORMATION PSYCHOTHERAPIE MARSEILLE

1/ L’INFLUENCE DES CONDITIONS SOCIALES DANS L’ENVIRONNEMENT PROCHE

On étudiera les conséquences de l’augmentation de l’aspect visuel, des jeux vidéo, des ordinateurs et de la réalité virtuelle. Les règles dans l’adolescence.

2/ LA SEXUALITE DANS L ‘ADOLESCIENCE ET LE COMPORTEMENT A RISQUE

Les résultats de recherches sur la sexualité

3/ L’ORIENTATION SEXUELLES ET IDENTITÉS DE GENRE

Tous les adolescents sont vulnérables face aux rejets, aux violences ou aux harcèlements, avec une orientation sexuelle ou une identité de genre non conventionnelle. Comment donner un soutien inconditionnel à l’adolescent LGBTQIA+ mais aussi aux parents? Nous verrons ensemble comment aider efficacement un adolescent à s’accepter ou à se positionner.

4/ LES « HAUT » ET LES « BAS » DE LA THERAPIE

Le travail thérapeutique avec un adolescent peut être marqué par des succès et des « grandes chutes » . Comment les comprendre? Comment y voir clair dans ce qui avance et ce qui stagne dans la thérapie.

5/ LES POINTS PRINCIPAUX ET LE PROJET THÉRAPEUTIQUE

On apprendra à comprendre à quoi se référent les événements de la vie d’un adolescent  et comment établir un Projet Thérapeutique ciblé pour lui. Cette étape fondamentale définira l’objectif thérapeutique et les phases de la thérapie, et servira également à mesurer le travail accompli qui est souvent sous-estimé voire quelques fois même nié par le patient.

6/ L’EBS DE L’ « AMOUR »

Aimer est une capacité naturelle, pleine et déjà complètement présente chez le tout jeune enfant, l’expérience de base la plus recherchée sur cette Planète Terre ! Comment aimer et se sentir aimé ! Amour et état amoureux, que vit on dans l’adolescence? Nous étudierons les altérations et la vision d’amour pendant cette période fondamentale de notre construction.

7/ L’EBS DU « PARTAGER »

Une EBS indispensable et pourtant le manque de la capacité à partager de l’ado n’est jamais souligné, c’est un manque souvent très profond et invisible alors que la richesse du partage est inestimable ! 

8/ L’EBS DE  « S’OUVRIR »

Le Partage est possible grâce à l’ouverture aux autres. Cette Ouverture devrait être un fonctionnement normal dans notre vie, mais comment cela se passe t-il dans l’adolescence? Nous allons comprendre ce qui arrive à un adolescent dans sa relation avec lui-même et avec le monde extérieur.

9/ L’EBS DE L’« ALLIANCE»

Il  est important d’encourager les adolescents à trouver de nouveaux soutiens en dehors de leur famille, tout en continuant de reconnaitre la connaissance des anciens et de s’y référer s’ils en ont la nécessité et l’envie.

10/ IMAGINATION GUIDÉE SUR UNE EBS

 

MODULE 5 : 3 JOURS FORMATION PSYCHOTHERAPIE MARSEILLE

 

1/ LES DIFFERENTES FORMES D’ADDICTIONS ET NOUVELLES DEPENDANCES

Les addictions sont un grand chapitre dans la thérapie d’une personne. L’influençabilité juvénile augment la probabilité d’un adolescent mal dans sa peau de tomber dans ce cercle vicieux et peu importe son milieu social, qu’il se sente seul et désorienté, qu’il soit entouré et soutenu, qu’il soit actif ou passif dans sa vie.  On étudiera la racine de toutes les addictions et les raisons qui emmènent vers les dangers dont il est difficile de sortir. 

Les addictions actuelles augmentent de jour en jour. Souvent ce sont mes patients ados qui m’instruisent sur l’apparition de nouvelles substances, tellement le marché invente et se renouvelle. On verra ensemble quels sont les manques du point de vue Fonctionnelle,  qui peuvent être comblés par telle ou telle addiction.

2/ LES PHASES DE LA THÉRAPIE EN RELATION AVEC LE PROJET THERAPEUTIQUE  On sait que 70% du succès de la thérapie est dû à un projet thérapeutique juste. Mais pour le construire d’une manière efficace, il ne suffit pas de savoir quoi faire, mais surtout comment faire. Nous prendrons un temps pour décortiquer et analyser les différentes phases de la thérapie et nous le ferons en nous appuyant sur toutes les connaissances que nous aurons accumulées pendant nos stages précédents.

3/ L’EBS DES « SENSATIONS »  et  4/ TECHNIQUE DE LA RESPIRATION DIAPHRAGMATIQUE FORCÉE

Les sensations sont le premier fonctionnement par lequel l’être humain s’oriente dans le monde. Elles sont pour nous ce qui est le flair pour un chien. La plupart de nos décisions devraient se baser sur nos Sensations. Dans l’adolescence, le sentiment d’inadéquation au sein de son entourage prime sur les sensations profondes, l’empêchant de se baser sur son ressenti pour faire de bons choix pour son futur. Pire, les adolescents, pris dans la spirale de la dépendance ne cherchent pas à avoir de la satisfaction en soi, mais donnent un pouvoir aux substances en s’éloignant de plus en plus de  soi, des autres, voire en se détruisant.

Dans nos ateliers nous allons expérimenter des techniques, qui permettent de substituer aux sensations des substances, qui donnent des sensations recherchées sans aucune consommation.  Nous verrons comment nous pouvons aider un adolescent à choisir la porte de sortie de la dépendance et redonner le pouvoir des sensations à lui-même. 

5/ L’EBS DE « CONSISTANCE »

La Consistance porte en elle une notion de solidité. Une personne solide nous inspire la confiance parce qu’elle a Confiance en Soi. Dans l’adolescence nous vivons un changement temporaire, caractérisé par une grande influençabilité. Les ados perdent pieds avec la réalité et agissent en fonction de la décisions de la « meute ».  Nous devons aider nos ados à agir avec décision, à s’apprécier, se valoriser pleinement, être content et satisfait de leurs actes.

6/ L’EBS DE L’« APPARTENANCE »   Le sentiment d’Appartenance est la base fondamentale qui permet à l’enfant de se déplacer, de s’éloigner de son cocon protecteur et d’aller dans le monde. On sait à quel point l’Appartenance à un groupe est importante dans la vie d’un adolescent, mais il a toujours et encore besoin de se sentir bien enraciné et à sa place dans sa famille. Dans l’adolescence, on n’est pas encore pleinement autonome et indépendant, mais pour prendre notre envol, on a surtout besoin de se sentir bienvenu partout où l’on va et cet accueil, on le reçoit tout d’abord dans notre famille. Dans notre atelier, on explorera comment rouvrir, restaurer et renforcer l’appartenance à la famille pour aller vers l’indépendance vraie. 

7/ IMAGINATION GUIDÉE SUR UNE EBS                 

MODULE 6 : 4 JOURS FORMATION PSYCHOTHERAPIE MARSEILLE

1/ THERAPIE FONCTIONNELLE DU TRAUMA

traumatisme psychique, psycho traumatisme, ou traumatisme psychologique, sont l'ensemble des mécanismes de sauvegarde d'ordre psychologiqueneurobiologique et physiologique qui peuvent se mettre en place à la suite d'un ou de plusieurs évènements générant une charge émotionnelle non contrôlée et dépassant les ressources de la personne. Nous allons apprendre comment s’exprime le trauma, quelles peuvent en être les causes et par quel chemin passe la guérison.

2/ L’EBS DE   « LA FORCE OUVERTE»

3/ L’EBS DE « L’AGRESSION AFFECTUEUSE »  

4/ L’EBS DE  « L’ASSERTION » , « LA CONSISTANCE » ET « L’AUTO-AFFIRMATION ».

Dans le monde de la psychologie et de la psychothérapie se sont accumulés de nombreux malentendus au sujet de la Force. La Force est une composante indispensable à la vie. Nous ne devons pas confondre la Force et l’Agressivité, car la Force n’est pas là pour détruire l’autre. Pourquoi arrive t-il que la force s’altère au point de la voir se transformer en violence ? Comment se fait-il qu’elle puisse être totalement absente ? Nous allons découvrir toutes les faces de la force et de l’agressivité affectueuse pour aller vers un calme et sa puissance intérieur. La Force fait partie des ingrédients indispensables pour la Confiance en Soi. 

La consistance porte en elle une notion de solidité. On dit souvent « cette personne a du poids » ou «  elle a deux pieds sur terre », «  elle a la tête haute »,  toutes ces expressions populaires décrivent une personne affirmée et consistante, avec le regard ouvert, fier de soi. Mais une des raisons de consultations aujourd’hui est un manque de confiance en Soi, manque de Force, manque d’assurance, ou au contraire, un besoin de s’exhiber à tout prix pour devenir populaire. Pourquoi perdons-nous  cette capacité et comment la retrouver dans la vie de tous les jours ? Nous allons expérimenter toutes ces Expériences de Base pour comprendre  les altérations liés et trouver le chemin de récupération.

7/ SUPERVISION D’UN CAS CLINIQUE

Il sera consacré 2 heures à une supervision de groupe afin de constituer une mémoire thérapeutique précieuse avec les outils à mettre en œuvre si un cas similaire se présente ultérieurement.

8/ IMAGINATION GUIDÉE SUR UNE EBS

9/ JOURNEE ATELIER LABORATOIRE

10/ENTRETIEN FINAL SOUS FORME D’EXAMEN SUR LA THEORIE ET DEMONSTRATION DE LA GUIDANCE PRATIQUE, CERTIFICATION

bottom of page