photo d'un enfant en silouhette qui se balance sur une corde

HYPERACTIVITÉ et TROUBLES DE L'ATTENTION

FORMER LES PARENTS et accompagner l'enfant hyperactif

1/ Qu’est ce que l’hyperactivité ?

L’hyperactivité est associée à trois symptômes : difficulté à se concentrer, impulsivité, agitation. Seule l’association des trois peut faire suspecter le diagnostic d’hyperactivité.

 

2/ quelles sont les causes du TDAH ? 

D’abord il est nécessaire d’entendre qu’elles sont multiples. Elles peuvent être d’ordre neurologiques, d’ordre endocrinien, ou/et enfin d’ordre psychologique. Dans la formation, nous allons nous focaliser sur les raisons et les conséquences psychologiques et leur accompagnement.

 

3/ Quels sont les troubles associés au TDAH pour les enfants?

Tous les troubles d’apprentissage, tous les DYS, dysphasie, dyslexie, dyspraxie, dépression, anxiété, troubles du sommeil, potentiel intellectuel souvent élevé, apnées noc turnes.

 

4/ quelles sont les souffrances psychologiques pour l’enfant ?

La perte de l’estime de soi, le renoncement, la fuite, la solitude, la sensation d’être moins bien que les autres, le rejet, l’incompréhension par les autres, les punitions, la dévalorisation, difficulté à gérer la frustration, le manque de repères sur les limites, les peurs multiples et démesurées, irritabilité, susceptibilité.

 

5/ Quel est l’impact de l’hyperactivité sur la vie de famille ?

Hyperactivité induit tout un tas de conflits, que ce soit au niveau du couple, au niveau de l’intégration de l’enfant à l’école, à l’intérieur de la fratrie, et avec l’entourage familial ou social, violence verbale et ou physique de l’enfant envers lui et envers les autres mais aussi quelquefois violence des parents également verbal et physique vers l’enfant dans l’impuissance deviens à certains moments insupportable.

 

6/ Quels sont les risques liés aux TDAH :

L’échec scolaire, La toxicomanie, l’alcoolisme, développer une personnalité antisociale, troubles de son attestation, délinquance, l’intolérance, et le non-respect de soi et de l’autre.

 

7/ quelle est la raison d’être de cette formation sur Béziers ?

A l’origine, il y a d’abord une méconnaissance de la nature de l’hyperactivité et surtout une pénurie de formation pour permettre aux parents d’accompagner leurs enfants. Thérapeute psycho corporel depuis 2010 j’ai souvent été confronté à l’incompréhension et à l’impuissance des parents face à l’hyperactivité. C’est alors que la psychologie fonctionnelle associée à la Biodynamique a fait naître chez moi l’idée de proposer cette formation avec les outils que j’ai développés tout au long de cet apprentissage avec une spécialisation en psychologie fonctionnelle sur l’hyperactivité.

Un des problèmes principaux est que les parents ne savent pas ce qui se passe. Ils ne comprennent pas ce qui a pu procurer chez l’enfant cette hyperactivité alors même qu’il pourrait y avoir un tas de raisons familiales qui seraient à la source de celle-ci. Dans cette formation bien sûr, nous irons regarder ce qui aurait pu contrarier le développement de l’enfant et de ce fait rectifier les dysfonctionnements.

Il est souvent proposé de mettre l’enfant sous METHYLPHENIDATE qui est le psychostimulant le plus souvent utilisé, ne guérit pas le TDAH, et ne l’empêche pas de persister à l’âge adulte, mais il réduit les symptômes tant qu’il est pris et n’entraîne aucune dépendance. Il calme l’enfant mais ne solutionne pas la cause psychologique. C’est rassurant pour les parents, ça le soulage ainsi que les parents, mais les effets secondaires peuvent être nombreux : l’insomnie, l’irritabilité, variations d’humeur, tristesse, dépression, les douleurs abdominales, la diminution de l’appétit et la perte de poids, augmentation du rythme cardiaque et de la tension artérielle, tics, essoufflement rapide, difficultés à l’effort, hallucinations, troubles d’endormissement, maux de tête.

 

Pourquoi rien n’est habituellement proposé aux parents qui se retrouvent désemparés ?

1/D’abord parce que l’hyperactivité était jusqu’à aujourd’hui peu connue et ne semblait pas une priorité dans les prises en charge institutionnelles, seulement des pays pionniers comme le Canada se sont préoccupés de ce problème.

2/Ensuite parce cette prise en charge demande une compétence que peu de thérapeutes détienne (à ma connaissance, je ne connais pas de formations spécifique à l’hyperactivité pour des thérapeute psycho corporel) et

3/  Si l’on traite la problématique de l’enfant sans la formation des parents, la prise en charge risque d’être très longue et ne soulagera jamais vraiment les parents. Et il n’en existe pas !

4/Enfin parce la connaissance de l’hyperactivité demande une expérience que peu de thérapeutes ont car la prise en charge de l’hyperactivité est éprouvante, comme vous le savez et le vivez tous les jours. Il en est de même pour le thérapeute.

 

Pourquoi ce que je propose est « très efficace» ?

Parce que justement, ma prise en charge ne va pas s’occuper que de l’enfant. Elle va prendre en compte le couple parents/enfants. C’est le fondement et tout le sens de cette formation. Bon nombre d’institutions ou de thérapeutes peuvent prendre en charge l’enfant mais si l’on ne s’occupe pas de l’accompagnement parents alors quelque chose restera boiteux. C’est ensemble que la victoire se gagnera. Et Les parents y auront une grande part. Ils vont devoir apprendre à gérer l’enfant pour que la famille puisse être conduite vers une certaine autonomie. Courage, le meilleur reste à venir !

Quelle en est l’objectif pour les parents ?

A l’issue de cette formation, les parents auront dans les mains tous les outils pour accompagner leur enfant dans sa problématique. Cela ne veut pas dire que l’enfant sera guéri mais les parents seront répondre à la problématique de l’enfant pour le confort des deux soient des parents ou de l’enfant.

Les parents pourront aussi retrouver la confiance parentale qui aurait pu disparaître dans l’ignorance de l’hyperactivité de son traitement.

Les DEUX ÉTAPES  : 

 

1/L’ÉVALUATION ET RECHERCHE DES CAUSES PSYCHOLOGIQUES:

le DIAGNOSTIC : 4 heures. Il sera constitué de deux heures avec les parents afin de comprendre pourquoi l’enfant est devenu hyperactif. Ensuite il y aura une séance d’1 heure d’évaluation psycho corporelle avec l’enfant et enfin sur une dernière séance, je présenterai aux parents mon évaluation suivant la méthode de psychologie fonctionnelle et Biodynamique et les enseignements que j’en ai tirés sur de nombreuses années pour une prise en charge efficace et adaptée par les parents. A la suite de ce que j’aurais compris et vu chez l’enfant, je proposerai une estimation d’un nombre de séances afin d’apporter un confort et un soulagement aux parents pour l’accompagnement de l’enfant et un changement profond pour l’enfant. 

2/ SUIVI ET ACCOMPAGNEMENT SUR BEZIERS ET SA REGION

 Nous nous engagerons sur un suivi avec un nombre de séance convenues sur trois mois à raison d’une séance par semaine exceptée les vacances scolaires. Ces séances se feront soit avec l’enfant, soit uniquement avec les parents en fonction du diagnostic et de l’évolution de la formation. Celle-ci ne sera pas uniquement une formation pour parents, elle sera aussi une prise en charge thérapeutique de l’enfant.

Assurément, votre vie ne sera plus la même et vous saurez comment réagir avec votre enfant. De même votre enfant aura acquis une certaine stabilité. Pour autant bien évidemment, il n’est pas possible de vous garantir une guérison, ce serait très démagogique. Je peux juste m’appuyer sur les résultats que j’enregistre et qui sont sont exceptionnels et je ne peux que vous garantir une nette amélioration !

              La plupart du temps cette formation de base suffira. Dans certains cas il est possible que je propose un complément d’accompagnement que nous définirons ensemble.

Anna POUGET psychothérapeute s'est spécialisée dans le traitement des TDAH sur Béziers et sa région pour faire face à la solitude des parents avec leurs enfants.